Judith Blum | Grouiller ou rouiller!
994
post-template-default,single,single-post,postid-994,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-16.2.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Grouiller ou rouiller!

Avons-nous plus d’énergie après avoir pratiqué un sport, dansé, fait des étirements et fait de l’exercice physique que lorsque nous sommes très sédentaires, peut-être en train de lire ou de regarder un écran? Intuitivement, nous pensons que nous serions plus fatigués en bougeant et moins fatigués après le repos. Cependant, nous ressentons plus de vitalité après avoir utilisé notre corps et plus léthargiques lorsque nous sommes comme un paresseux. Pourquoi?

Proprioception! Lorsque nous nous bougeons, les récepteurs de nos articulations sont stimulés (par exemple, en tournant la manivelle de la lampe de poche sur la photo) qui envoient ensuite de l’électricité au cerveau. Le cerveau a besoin de cette énergie pour gérer TOUTES les fonctions du corps. Le centre de plaisir et de relaxation du cerveau est également stimulé. La nocioception, au contraire, crée la léthargie, le stress et l’anxiété lorsque nous ne bougeons pas assez.

Beaucoup de ces récepteurs sont situés dans la colonne vertébrale, le bassin et les chevilles. Si vous restez assis pendant de longues périodes, prenez un moment pour vous lever et faites quelques exercices d’amplitude de mouvement ou faites pivoter vos chevilles lorsque vous êtes assis. Et, rappelez-vous, les ajustements chiropratiques stimulent également la proprioception … c’est pourquoi vous vous sentez si détendu et plein de vitalité après votre visite!

AUCUN COMMENTAIRE

PUBLIER UN COMMENTAIRE